« Tu as choisi … judicieusement »

Indiana Jones 3

C’était le dernier domaine de nos 48h de vadrouille dans Chablis. La visite que ta moitié voudrait te faire décommander. « Pour rentrer plus tôt à la maison ». Celle que tu lui fais finalement accepter en utilisant tous tes talents de séducteur. Ce jour-là, le jeu en valait clairement la chandelle.

Sylvain Mosnier est un domaine à taille humaine, sur les hauteurs, à l’écart du centre de Chablis.

Quand nous arrivons, Stéphanie est en train d’étiqueter les bouteilles. « Chez nous, ça travaille le Week-End ». C’est son mari qui va nous faire découvrir ses vins, au sous-sol. Il aide sa femme quand il ne travaille pas au bureau, pour une grosse boite du coin.

Particularité qui nous surprend : nous pouvons gouter des vins antérieurs à 2013. C’est rare, dans une région où les stocks sont limités et les dégustations s’arrêtent à des millésimes très récents.

On commence par du 2014. Puis du 2013. 2012… pour finir à 2007. A chaque verre, une découverte encore plus extraordinaire que la précédente.

Chablis Sylvain Mosnier

Le Petit Chablis et le Chablis offrent des notes d’agrumes et de fleurs blanches. Un équilibre très réussi entre acidité et minéralité. On aimerait qu’un plateau de fruit de mer arrive par magie dans la salle de dégustation.

Fruits de mer

Le Chablis Vieille Vigne est plus complexe, rond, charpenté.

Le 1er Cru Beauroy, gourmand, apporte des saveurs de fruits frais et de miel (tout en restant frais et minéral).

Le 1er Cru Cote de Lechet est puissant, encore plus minéral, avec des notes de grillé, de fleurs et de silex.

BREF, on les adore tous. Même une bouteille jugée légèrement oxydée par notre hôte fait notre bonheur. Vous pouvez commander les yeux fermés directement au domaine.

L’alcool fait son effet. Les rires s’amplifient. Je remarque des bouteilles poussiéreuses sans étiquettes oubliées en contre-bas:

– C’est quoi ?

– De vieilles bouteilles du domaine, datant de plusieurs décennies. On en ouvre une à deux fois par an. Dans un cas sur deux, c’est pas bon. Dans l’autre… Allez, choisis une bouteille, on en ouvre une.

Rare privilège que nous finissons par accepter. J’hésite. Indiana Jones ou Elsa Schneider en train d’essayer de trouver le Saint Graal.

J’en choisis une. Pur hasard. Elle date apparemment des années 80. On goute. Bingo : c’est une petite bombe de plaisir. « Tu as choisi judicieusement ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s